Chrétiens du Moyen-Orient : pour qu’ils restent, soyons avec eux

Nous sommes souvent tentés de choisir la facilité, mais Dieu nous demande de nous engager dans les régions les plus difficiles du monde.

Dernièrement, j’ai rencontré un responsable de Portes Ouvertes en Asie. Il y a 30 ans, jeune étudiant en théologie en Europe, il pensait commencer un ministère auprès des immigrés de son pays… jusqu’à ce qu’il rencontre Frère André ! « Non, lui a dit André, ta place est chez toi. Retournes-y et si tu es mis en prison, nous viendrons te soutenir. »

Aujourd’hui, grâce à cet homme et à son équipe, avec votre soutien, des dizaines de milliers de chrétiens ont appris à lire la Bible, des milliers de pasteurs sont formés, de très nombreux chrétiens sont soutenus dans sa région. L’Église est fortifiée.

L’espoir vient par les chrétiens

Si nous lançons la campagne « Espoir pour le Moyen-Orient », c’est parce que nous voulons continuer notre combat pour l’Église et soutenir les chrétiens qui veulent rester dans cette partie du monde si difficile. L’espoir pour le Moyen-Orient vient à travers les chrétiens, y compris les milliers de musulmans qui tournent le dos à l’islam pour suivre Jésus. À l’avenir l’Église doit avoir sa place, et les chrétiens ont besoin d’être encouragés à gagner leur pays pour l’Évangile. Si nous voulons qu’ils restent, nous devons être avec eux et les soutenir.

Un engagement durable

Sur le terrain, les choses évoluent. Nos projets se transforment pour aider les chrétiens réfugiés à trouver un travail, au lieu de simplement recevoir des vivres. Bientôt, si la situation le permet, nous espérons les aider à retourner chez eux. Quoi qu’il arrive, notre engagement doit s’inscrire dans la durée, si nous voulons voir l’Église transformer la région.

J’en reviens à mon collègue pakistanais. Après une vie passée dans un des pays les plus hostiles à l’Évangile, il nous a dit : « La bataille est spirituelle. » C’est pour cela que le monde ne sait pas faire face à l’islam. Mais si nous prions, Dieu peut changer le monde.

Michel Varton
Directeur de Portes Ouvertes France