Pétition à l’ONU : merci pour votre soutien !

Les 11 et 12 décembre 2017, la pétition espoir pour le Moyen-Orient était présentée au siège des Nations Unies à New York. Votre signature en faisait partie. Et maintenant ?

Continuer l’action de plaidoyer 

La présentation de la pétition à l’ONU n’était qu’un début dans nos efforts pour assurer l’égalité, la dignité et un rôle dans la réconciliation et la reconstruction pour les chrétiens d’Irak et de Syrie. Ces rencontres vont en donner lieu à d’autres. Au cours des prochaines semaines, nous suivrons de près les différentes opportunités au sein de l’Union Européenne et de l’ONU.

Informer les représentants politiques au plus haut niveau est indispensable pour les aider à prendre les bonnes décisions. Notre atout ? Pouvoir leur donner des recommandations concrètes qui viennent du terrain, ce qui est très précieux pour eux.

Retour sur deux jours bien remplis à l’ONU

En décembre, c’est Kyoko Shiotani, chef du bureau du secrétaire général des Nations Unies qui nous a reçus, ainsi qu’Achim Steiner, le sous-Secrétaire du Programme de Développement des Nations Unies (PNUD). Notre délégation (composée d’équipiers de Portes Ouvertes et de chrétiens irakiens, dont Noé, 12 ans, qui vous remercie en vidéo), a aussi pu rencontrer des hauts représentants de pays européens aux Nations Unies ainsi que de pays du Moyen-Orient.

Chacune des réunions s’est extrêmement bien passée. Les représentants ont souligné l’importance de la pétition. Ils ont écouté attentivement les recommandations politiques données par notre équipe et certains ont demandé à rester en contact avec nous. Notre combat pour les chrétiens du Moyen-Orient continue.

L’Irak et la Syrie dans l’index 2018

L’Irak et la Syrie font malheureusement toujours partie des pays où les chrétiens sont le plus persécutés. Découvrez leur rang dans l’Index Mondial de Persécution des Chrétiens 2018.